Qui suis-je ?

Marina que veux-tu faire quand tu seras plus grande ? Telle est la question qui nous est posée à l’école dès notre plus jeune âge et étonnamment, ma réponse n’a jamais changé, je veux travailler dans le monde de la santé. Toutefois, ce monde est très vaste et les domaines d’applications sont variés. Il n’est, donc, pas aisé de trouver son chemin. J’ai pris le temps de le trouver, avec la certitude de vouloir aider les gens à se sentir mieux, en leur mettant mes connaissances, mais surtout mes mains, à disposition.

Après avoir terminé mon gymnase, j’ai effectué plusieurs stages dans le milieu médical et j’ai travaillé durant 6 mois au CHUV en tant qu’aide infirmière.

En 2011, j’ai fait une année propédeutique dans le but d’intégrer la HES en physiothérapie. En 2012, j’ai réussi à intégrer l’école mais lors de mon stage je me suis rendue compte que ce n’était pas fait pour moi et j’ai arrêté en cours d’année.

En 2013, j’ai commencé une formation qui proposait l’apprentissage du drainage lymphatique ainsi que la réflexologie. Sentant que ce domaine m’apportait beaucoup de satisfaction j’ai ensuite continué avec le massage classique et le massage du tissu conjonctif. J’avais trouvé ma voie.

De nature curieuse et perfectionniste, j’ai suivi, en parallèle, des cours de médecine académique pour pouvoir mettre en relation mes acquis techniques avec les connaissances scientifiques afin de réussir à comprendre les réponses complexes du corps humain et ainsi donner un maximum de réponses adaptées à mes patients.

D’ailleurs, depuis 2016, je pratique en tant que massothérapeute indépendante agrée ASCA et RME en cabinet.

En 2017, j’ai terminé ma formation avec succès. Malgré tout, je continue de me former et de perfectionner mes connaissances en effectuant des formations continues.

En 2019, j'intègre le cabinet de physiothérapie Physio 38 pour une nouvelle aventure.